Projet de fusion de Germinal et Ieder Zijn Huis, sociétés de logement social à Evere

Ce jeudi 7 février 2013, à l’initiative des 2 sociétés de logement social IEDER ZIJN HUIS et GERMINAL, est organisée une journée d’étude et de rencontre réunissant leurs membres du personnel et conseils d’Administration respectifs.

Dans le cadre des derniers accords institutionnels relayés par les autorités régionales visant à diminuer le nombre de sociétés de logement social bruxelloises, les 2 sociétés, implantées sur le territoire de la Commune d’Evere, ont décidé de mener une réflexion commune sur les possibilités d’un regroupement.

Cette réflexion a conduit les conseils d’Administrations d’IEDER ZIJN HUIS et de GERMINAL à entamer les négociations pour la concrétisation, à l’horizon 2015, d’une fusion effective. Un groupe de travail comprenant les responsables des 2 sociétés s’est déjà réuni à plusieurs reprises, dans l’optique de mettre en place les structures nécessaires à cette opération : partage des procédures et bonnes pratiques, identification des forces et faiblesses de chacun, détermination des besoins logistiques, financiers et humains, etc.

Des critères différents sont à la base des projets de regroupements annoncés actuellement dans la Région du Bruxelles-Capitale. Ici, c’est davantage la proximité géographique, la conscience d’un projet commun et le partage d’une même culture d’entreprise qui ont motivé ce rapprochement. Les équipes des 2 sociétés travaillent en effet fréquemment ensemble dans différents partenariats menés au niveau local ou se connaissent sur le plan informel.

Même si elles ont des actionnariats majoritaires différents (Commune d’un côté, locataires de l’autre), elles partagent les mêmes visions dans les domaines aussi essentiels que l’accueil des locataires et candidats locataires (accueil individuel personnalisé et non de type administratif derrière un guichet vitré), les politiques de rénovation menées sur fonds propres (tous les logements font l’objet d’une remise en état avant relocation) et la gestion des ressources humaines (régies techniques importantes).

Si les fusions des sociétés de logement social sont d’initiative politique et émanant essentiellement des autorités fédérales, il convient que celles-ci ne se fassent pas au détriment de la qualité de vie de leurs locataires ni de leurs travailleurs. Il est donc fondamental que les partenaires définissent librement et de manière concertée, la façon de collaborer ensemble.

Les changements qui seront impulsés à court et moyen terme dans les 2 sociétés devront se faire sur base du choix de la meilleure pratique pour répondre aux objectifs prioritaires d’une société de logement social : un patrimoine de qualité, une cohésion sociale participative et une gestion rigoureuse et égalitaire.

Winston CHURCHILL dit un jour « qu’un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité; un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté ».

C’est résolument cet état d’esprit optimiste qui anime IEDER ZIJN HUIS et GERMINAL face à ce défi !

Share