Les activités ‘Cittaslow’ au Moulin d’Evere

Tout d’abord l’exposition Veggiemania jusque fin août 2013.

Un colloque sur l’alimentation et l’archéologie (23 et 24/02).

L’événement Evere Food (le 26/05) : ça ira de la bière bio de Schaerbeek à la viande de nos campagnes (…), en passant par la frite bio et les escargots locaux (…).

D’autres événements sont en préparation.

Share

Evere commune Cittaslow

Ce dimanche 21 octobre 2012, Rudi Vervoort, Bourgmestre d’Evere, a reçu la certification ‘Evere Cittaslow’ des mains du Président du réseau, Gianluca Marconi, lors de l’Assemblée Générale de Novellara.

Evere devient ainsi une des premières communes belges de ce réseau et la première parmi les communes des ‘grandes villes’ de notre pays.

Ce réseau qui réunit plus de 160 cités dans 25 pays du monde a pour objectif de mettre en avant des valeurs de qualité de vie, notamment en termes d’environnement, de culture, de produits locaux et de qualité.

Cette reconnaissance est celle de plus de 20 ans de travail de notre commune, comme en témoignent déjà d’autres ‘récompenses’, tout en ayant ici une vision plus générale et ouverte vers l’avenir.

Nous remercions la commune de Silly qui anime Cittaslow Belgique et nous a aidés à présenter notre candidature, ainsi que tous ceux et celles qui ont travaillé au sein de notre Commune pour lui permettre cette reconnaissance.

Pour plus de précisions: www.cittaslow.org

Share

Discours d’ouverture et photos de la nouvelle exposition ‘Veggie Mania’ au Musée Bruxellois du Moulin et de l’Alimentation

Nous voici réunis pour l’inauguration de la 5e exposition annuelle du Musée Bruxellois du Moulin et de l’Alimentation. Après la 1e dédiée à l’histoire du moulin d’Evere et à ses techniques, la 2e consacrée aux épices, qui ont été la dernière activité en ces lieux, et la 3e au petit-déjeuner, « Sweet candy  », la 4e exposition qui a fermé ses portes en août, a été celle des records en termes de visites et ateliers : 14.240 visiteurs et 472 ateliers. Elle a nécessité un engagement permanent de celles et ceux qui animent ce musée, employés, prestataires, bénévoles, que je tiens à remercier pour la qualité du travail fourni.

Ce musée, dans notre commune un peu excentrée, est maintenant connu nationalement et internationalement, comme en témoignent plusieurs articles de la presse étrangère. Mais, le plus important, le musée est également devenu un élément familier du paysage éverois et son image apparaît dans bien des publications.

 

La nouvelle exposition, « Veggie mania. Légumes oubliés et insolites. Vergeten en ongewone groenten », se veut notamment un rappel de l’histoire avec un grand H : à partir de l’observation de la nature, les humains ont commencé à produire des végétaux capables d’assurer leur subsistance. La visite de l’exposition vous permettra notamment de découvrir la variété et la provenance historique de légumes connus ou moins connus.

Loin de ces origines, notre monde moderne a voulu internationaliser et, par-là, uniformiser notre alimentation. Cela s’est malheureusement fait au détriment des petits producteurs, tandis que le profit des distributeurs grandissait de façon exponentielle. En réaction à cela, des mouvements de commerce équitable et éthique se développent petit à petit, parallèlement à une revalorisation salutaire des produits de proximité et de saison.

 

Dans cette mouvance s’est créé un mouvement international d’origine italienne dénommé ‘Cittaslow’. La traduction littérale, un brin provocatrice, signifie ‘ville lente’. On pourrait parfaitement dire ‘commune du bien vivre’.

Cittaslow, qu’est-ce donc ? Associant dès le départ le concept du Slowfood (la cuisine de nos grand-mères) à d’autres compétences communales, le label Cittaslow touche aussi bien au tri des déchets, à la mobilité douce, à l’existence de potagers, qu’à la proximité des infrastructures culturelles et sportives.

 En 2011, Evere a postulé au label Cittaslow. Notre dossier a été validé par le conseil d’administration, qui remettra le diplôme à notre Bourgmestre, Rudi Vervoort, lors de son Assemblée Générale du 21 octobre. L’attribution de ce label va de pair avec le développement environnemental d’Evere depuis une vingtaine d’années, ainsi que l’intérêt pour le passé agricole local. En témoignent notamment ce musée et la revitalisation du Geuzenberg, qui peuvent nous rendre fiers d’être ainsi la 1e commune urbaine à être reconnue ‘Cittaslow’.

Un de nos objectifs, en recevant ce label Cittaslow, est de promouvoir dans notre commune une alimentation saine et de qualité pour tous, une véritable éducation au goût proposée au plus grand nombre, loin de l’image souvent élitiste que certains représentants gastronomiques voudraient lui donner. Les ateliers culinaires du Musée et les différents programmes lancés dans le sillage de Cittaslow en sont de bons exemples.

Les 1es photos (moins bonnes que l’expo…) sur: http://www.flickr.com/photos/75771452@N05/sets/72157631702873336

Share

Inauguration de la Ferme aux Chicons au Geuzenberg

Pour ceux qui veulent seulement un renseignement: il y a une page Facebook ‘La ferme aux chicons’.

Ce fut évidemment un plaisir de pouvoir fêter ce lundi 2 juillet la réouverture de ce lieu si plaisant à côté de la Maison Communale d’Evere.

Cette vieille ferme, située au lieu dit ‘Geuzenberg’, avait en son temps été occupée par des chiconniers puis, transformée par son ancien propriétaire en ce qu’il avait appelé le ‘Musée de la Witloof’, en utilisant l’annexe comme estaminet et le bâtiment principal comme logement.

Il y a quelques années, elle a été rachetée par la Commune dans l’idée d’en faire un centre de formation Horeca, projet qui n’a pu se réaliser, après avoir, notamment, essuyé un refus de permis d’urbanisme de la Région.

Entretemps, la nouvelle section Tourisme de l’Administration communale a inauguré le Musée bruxellois du Moulin et de l’Alimentation. Vu le succès rencontré par les différentes expositions, particulièrement par l’actuelle « Sweet Candy » qui dépasse déjà les 12.000 visiteurs, le Bourgmestre Rudi Vervoort m’a demandé, avec le soutien entier du Collège, de préparer l’adhésion d’Evere au réseau International ‘Cittaslow’. Dans ce cadre, nous avons prévu une utilisation du Geuzenberg, en lien avec la promotion d’une alimentation de qualité.

Qu’est-ce que ‘Cittaslow’ ?

Sur le site internet de ce réseau, on peut lire: « Municipalities which join the association are motivated by curios people of a recovered time, where man is still protagonist of the slow and healthy succession of seasons , respectful of citizens’ health , the authenticity of products and good food, rich of fascinating craft traditions of valuable works of art, squares, theaters, shops, cafés, restaurants, places of the spirit and unspoiled landscapes, characterized by spontaneity of religious rites, respect of traditions through the joy of a slow and quiet living.”

En op de Belgische website van het netwerk kunnen we dit lezen :

“Het netwerk van Slow-steden vermenigvuldigt de gedeelde ervaringen die noodzakelijk zijn voor de ontwikkeling van van een intergenerationele bevolking volgens de parameters voor levenskwaliteit en duurzaamheid:

 

Ontwikkelen

Van een milieubeleid voor het behoud en de ontwikkeling van de kenmerken van het landelijke grondgebied en van zijn structuur, door een opwaardering van technieken van recuperatie en hergebruik.
Van een infrastructuurbeleid in functie van de opwaardering van het grondgebied in plaats van de bezetting ervan.

 

Bevorderen

Van het gebruik van technologieën voor een verbetering van de milieukwaliteit en de landelijke structuur.
Van de kwaliteit van de gastvrijheid.

Van het bewustzijn te leven in een Slow-Stad, vooral bij jongeren en in scholen, door de systematische invoering van een opvoeding op het vlak van smaak (Slow Food).

 

Aanmoedigen

Van de productie en het gebruik van voedingsmiddelen die werden verkregen door natuurlijke technologieën die  die verenigbaar zijn met het milieu, zonder ggo’s, en van het behoud van zeldzame typische producten.

 

Bewaren

Van de autochtone productie die voortkomt uit cultuur en traditie en die bijdraagt tot het karakter van het gebiedded, door het behoud van de plaatsen en de handelswijzen en door het bevorderen van geprivilegieeerderde gelegenheden en plaatsen voor ontmoetingen tussen verbruikers en producenten van kwaliteit. »

 

 

A l’énoncé de ces principes, vous pouvez constater que ‘Cittaslow’ n’était pas un label au départ destiné aux communes des grandes villes. Evere est la 1e commune urbaine européenne à être admise, car elle répond à 60% des critères, du fait de sa politique environnementale de qualité de la vie, politique menée de longue date, comme en témoignent les divers prix de l’environnement et les vélos d’or des années 1990. J’en profite pour féliciter et remercier ma collègue Fatiha Saidi et son service développement durable, ainsi que mon collègue Alain Van der Elst et son service de promotion économique, qui ont appuyé et aidé au développement de nos attitudes Cittaslow.

 

Il manquait peut-être à Evere ce supplément gastronomique Slowfood, critère d’excellence essentiel au label Cittaslow. L’ouverture prochaine de la ‘Ferme aux chicons’, comme les restaurateurs ont choisi de dénommer ce lieu destiné à une restauration artisanale de qualité, vient compléter l’offre de la commune. Nous espérons que cette expérience de 4 mois sera concluante pour redéployer ici un lieu qui soit aussi le symbole de notre ‘Commune du Bien Vivre’, que je préfère à l’appellation officielle ‘Citttaslow’.

 

Bonne dégustation à tous : les ‘tapas’ dégustés ce midi étaient délicieux. Nous souhaitons donc pleine réussite à la ‘Ferme aux Chicons’, qui ouvrira ses portes au public à partir de ce samedi soir 7 juillet, tous les midis et soirs sauf le dimanche soir et le lundi.

Share

Première Journée ‘Slow Food’ à Evere le dimanche 27 mai au Moulin

Cette journée se situe dans le cadre de la demande d’Evere d’adhérer au réseau international ‘Cittaslow’ (voir page Tourisme de ce site).

Quelques photos: https://plus.google.com/photos/103545759709983162709/albums/5752387948122148049

Dans le parc les divers artisans ont permis des dégustations de leurs spécialités artisanales et souvent ‘bio’; la liste actuelle des exposants comprend:

Boulangerie, pâtisseries, smoothies et mousse fruits de saison, confiserie, chocolats

Croquettes variées, fruits de mer,fromages, légumes, miel.

Bières bruxelloises, vins, bar du monde.

Le soleil et la bonne humeur étaient de la partie.

 

A l’an prochain pour une nouvelle journée?

 

Share