INAUGURATION NOUVELLE PLACE ALLENDE A EVERE

DIMANCHE 15 SEPTEMBRE 2013

MOT DU BOURGMESTRE FF, Pierre MUYLLE

Monsieur le Ministre-Président,

Beste collegas,

Mesdames, Messieurs,

Dames en Heren,

Querido Amigos,

 

En ma qualité de Bourgmestre f.f., je vous souhaite une chaleureuse bienvenue sur cette place Salvador Allende, espace de près de 3.200 m2 situé au centre de la Cité Germinal et encadrée par 2 écoles.

 

Ce square de quartier porte depuis longtemps le nom de l’illustre Président chilien décédé lors du coup d’état militaire qui renversa il y a 40 ans le pouvoir démocratiquement élu. Je me souviens de ce jour qui a ébranlé chez de nombreux militants l’espoir d’une voie démocratique vers le socialisme sur les continents Américains. Cet assassinat ouvrit la voie à une des pires dictatures d’Amérique latine et dont les exilés –  victimes du joug militaire et leur famille – étaient venus en nombre se réfugier à Bruxelles, dont ce quartier, à Germinal.

 

Je laisserai à ma Collègue Fatiha SAIDI, Echevine de la Solidarité entre les Peuples et à la présidente de la section PS d’Evere le soin d’évoquer dans un instant la mémoire de Salvador Allende.

 

La coopérative de Locataires Germinal avait depuis 1994 le projet de rénover cet espace de vie et de convivialité que constitue une place de quartier. La Commune d’Evere a soutenu ce dossier et l’a repris entièrement face aux aléas d’une procédure complexe. Je suis partagé ce matin entre la joie de voir enfin cette réalisation et la tristesse que le Général Sergio Poblete n’ait pu la partager, lui qui avait résisté aux côtés d’Allende et venait chaque année à cette commémoration.

 

De vroegere lay-out van de plaats was functioneel georganiseerd in verband met het verkeer. We zagen hier vooral maar parkeerplaatsen en rijstroken. De organisatie van de openbare ruimte was niet begunstigd voor een gebruiksvriendelijke publieke ruimte en had en zeer beperkte centraliteit.

 

Un travail de concertation a alors été mené avec les habitants riverains des lieux, l’école Clair-Vivre mais aussi les groupes ou personnes qui gardent vivante la mémoire de Salvador Allende.

Le fonctionnement de la place au quotidien a été examiné, les attentes des riverains ont été entendues, les problématiques liées à l’espace public ont été rencontrés. Je profite de l’occasion pour remercier très sincèrement celles et ceux qui ont participé de près ou de plus loin à ce large travail de concertation qui a permis aujourd’hui d’aménager au mieux la Place.

 

Nos objectifs principaux d’aménagement ont pu être rencontrés : faire du site un espace de convivialité, au cœur du quartier, organiser un espace fonctionnel, sécurisant et apaisé pour tous et aménager un lieu de mémoire en relation avec les réfugiés chiliens qui permette les rassemblements pour la cérémonie du 11 septembre, comme matin.

 

Les usages de la place sont multiples et ont tous été rencontrés par l’architecte concepteur de la Nouvelle place :

–        espace de délassement pour les riverains et les jeunes,

–        secteur de jeux pour les enfants,

–        accès et dépose à l’école,

–        lieu de passage à la croisée des circulations piétonnes et automobiles

–        et, enfin, conservation d’un nombre équilibré de places de stationnement.

 

L’esprit d’une place publique a également été conservé grâce au banc et aux plantations, destinée notamment aux enfants comme espace de jeu naturel.

 

La surface de la place n’a pas été choisie par hasard : le concepteur du projet soutenu par le Collège a voulu donner à la place un caractère uniforme et égalitaire et servant de support aux différents sous espaces.

Enfin, la stèle commémorative de Salvador Allende est située sous un acacia à planter cet automne, « arbre de la paix » de taille imposante, proportionnelle à la grandeur du Président déchu et qui fait face à un grand espace libre permettant le rassemblement de nombreuses personnes, sympathisantes et réunies en sa mémoire.

 

Au nom de l’ensemble du Collège, je suis particulièrement heureux de pouvoir dire que, grâce à une action concertée d’un grand nombre de personnes investies dans ce projet de vie de quartier important à nos yeux, nous avons réussi ici un projet architectural urbain dont le caractère durable est sans nul doute renforcé, comme doit l’être la mémoire de celui qui nous inspire politiquement au quotidien et à qui nous dédions ce nouvel espace de vie.

 

Ik dank U.

Je vous remercie.

Share