La rentrée politique à Evere septembre 2014

A l’occasion de la rentrée, il est intéressant de parler des sujets qui intéressent ou peuvent intéresser nos concitoyens ; en commençant par les sujets chauds de cette fin d’été à la météo décevante, les avions, la démolition du Viaduc Reyers et notre plan communal de stationnement.
Le bruit des avions a déjà agité la campagne électorale et, sans que les routes n’aient encore changé depuis la mise en œuvre du plan Wathelet, les Everois se sont inquiétés du survol de notre commune dans tous les quartiers. En effet, à la lecture des plans de route parus dans la presse, notre commune est concernée par 3 routes : celle du Canal, celle du tournant large à gauche et celle du tournant court à gauche. Les 2 premières de ces routes ont fait l’objet d’une décision de justice de fin juillet qui oblige à les abandonner dans un délai de 3 mois, qui n’est pas encore passé. La décision de justice n’a donc pas encore d’effet concret ! Le gouvernement fédéral devra prendre position à ce sujet. Des plaintes peuvent être envoyées sur le site de Bruxelles Environnement. Mais le Collège suivra activement ce dossier, notamment à travers la Conférence des Bourgmestres et l’Association Bruxelles Air Libre.
Le Viaduc Reyers sera démoli et la surface réaménagée provisoirement lors de la phase 1 des travaux jusqu’en novembre 2015. Et le réaménagement de la place Meiser sera avancé à 2018, avec la création d’un tunnel tram et d’un tunnel voitures. La commune d’Evere a insisté pour être partie prenante dans la discussion sur les déviations pendant les travaux, le réaménagement de la circulation et le développement du quartier des ‘Médias’ qui s’étendra de Reyers à Paduwa.
Une ordonnance régionale impose aux communes bruxelloises de revoir leur plan de stationnement, dans un cadre règlementaire précis afin de tente d’harmoniser progressivement les couleurs des zones de stationnement, ainsi que les cartes de stationnement. Evere a été une des communes les plus dynamiques à cet égard, tout en restant à l’écoute des citoyens, ce qui amené la mise en place d’une couverture totale de notre territoire en zones. L’objectif principal est de permettre un stationnement plus court dans les zones les plus fréquentées tout en assurant des places aux riverains, l’équilibre ne faisant évidemment pas que des heureux.
Lors de prochains articles, d’autres sujets seront abordés comme le budget, le plan écoles, les grands projets et la réorganisation administrative notamment.

Share